EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES 

Conformément à la loi, un espace est réservé à l'expression des groupes politiques municipaux. À ce titre, le Conseil municipal a décidé, dans un souci d'équité, d'attribuer un espace identique aux différents groupes. Les propos publiés dans cette rubrique n’engagent que leurs signataires.
 


Tribunes libres - Septembre / Octobre 2021


 GROUPE MAJORITAIRE 

En ces temps perturbés, il est important de remettre en valeur l’ouverture d’esprit, le respect environnemental, la participation citoyenne en faisant preuve de sensibilité, de sobriété et de solidarité. 
4 sites symbolisent ces idées : la Médiathèque, la Maison ECO, l’Ilot Bel Air, le CCAS.   La crise sanitaire a montré l’importance de l’art et de la culture. Les ateliers citoyens, les animations culturelles concourent aux rencontres de tous les publics et favorisent le lien social. Plutôt que de dépenser à tout va, mieux vaut protéger notre patrimoine naturel. Les artisans à Bel Air permettent grâce au recyclage de donner une seconde vie aux produits de notre quotidien. La Maison ECO participe aussi à la valorisation des biodéchets et au développement des déplacements doux. Le CCAS est l’interlocuteur privilégié des populations fragiles (jeunes précaires, personnes isolées…). La cellule de bénévoles du CCAS qui participe à rompre l’isolement des personnes âgées attend d’être renforcée. La solidarité numérique réduira l’écart des usages informatiques et améliorera les échanges entre citoyens. Très belle rentrée à tous, protégez-vous. 
C Winter & C Lesbats 


 LISTE ARTIGUES L'AVENIR ENSEMBLE 

Le Maire sacrifie la commune sur l’autel des exigences métropolitaines !
Le 9 juillet 2021 reste une date fatale dans l’histoire de notre commune. Un cycle se termine, nous quittons l’âge de raison au profit de l’ère de l’autocrate dédaigneux et méprisant ! Comme peut-on ne pas se sentir vexé, humilié et trahit ? La fonction de Maire, ne veut pas dire prendre les décisions comme un seul homme, penser cela, c’est renier les électeurs et désavouer tous les habitants ! Etre Maire, c’est agir en priorité pour la collectivité communale, s’engager avec abnégation pour et non contre ses administrés. Le Maire préfère le renoncement, aucun combat, aucune sollicitation des Artiguais et des Artiguaises dont le droit d’expression est bafoué ! En 30 ans, tous les Maires successifs se sont opposés à l’aire de grand passage des gens du voyage, Alain Garnier sans sollicitation et avec asservissement comme un enfant soumis a dit OUI ! Ce sera là, son héritage, on se souviendra de lui comme l’élu qui nous a tous trahi ! Des Maires de la métropole se couchent sur les chemins et les routes pour bloquer l’installation des gens du voyage, d’autres se couchent face aux exigences d’une métropole avide ! 

 


 LISTE POUR ARTIGUES 

La nouvelle démocratie à Artigues.
L’annonce est tombée, le site de la Blancherie sera donc une aire de grands passages.
Au-delà du pour ou contre, c’est bien l’absence de concertation avec les élus municipaux et plus encore avec la population qui pose problème. En effet, comment réagir quand le Président de la Métropole remercie le Maire pour sa prise de décision ?
Pire encore, on apprend également qu’en échange la Métropole va aider la commune dans son projet de préemption totale de ST LEU ? Donc à Artigues il devient normal :
- De ne pas avoir de débats en conseil municipal.
- De mentir sur le dossier ST LEU en indiquant en conseil municipal que c’est un projet de Bordeaux Métropole.
Être élu Maire ne veut pas dire prendre des décisions sans passer par un processus démocratique et transparent. Nous avons vécu lors du mandat précédent des méthodes d’autoritarisme. Pour que la population s’implique et participe à la vie de la commune il faut déjà qu’elle soit informée des projets… 
Il est temps de mettre fin à l’autocratie et d’ouvrir les débats !!!
Caroline BONIFACE & J-C COLOMBO
pourartigues@gmail.com
 


Tribunes libres - Juillet / Août 2021


 GROUPE MAJORITAIRE 

Pour comprendre où l’on va il faut se rappeler d’où l’on vient. Après six années insipides et une ville engourdie, il fallait recréer les fondations d’un nouveau départ, remobiliser les énergies, renouer les liens rompus. Expliquer le sens de notre action pour en faciliter l’appropriation par les différents intervenants. La nouvelle majorité élue il y a un an, en pleine crise sanitaire, a su relever tous ces défis. Un fonctionnement constructif et courtois avec les services de la mairie. Un respect des oppositions et la diffusion en direct des conseils municipaux pour l’information de tous, transparente et sans filtre. La gratuité de la médiathèque et des transports scolaires mise en place. La halle de marché, la zone économique Feydeau, la résidence sénior et l’école sont lancées. Même si cela n’est pas encore visible de tous, nous pouvons déjà affirmer que nos engagements seront tenus. Avec une équipe soudée et solidaire à la barre, la ville est de nouveau apaisée mais en mouvement malgré le contexte difficile. Un seul but nous anime, servir les Artiguaises et les Artiguais dans le respect de notre ligne écologique et sociale pour la planète et nos enfants. Thierry Lureaud


 LISTE ARTIGUES L'AVENIR ENSEMBLE 
PAS DE GROUPE SCOLAIRE SUR FEYDEAU ! Le Maire a présenté les ébauches du groupe scolaire, sans concertation avec les riverains et les élus. Tout semble ficelé, mais c’est un sac de nœuds ! Sur une surface de 1281 m2, proche de la future station-service, sur un axe routier totalement saturé, avec des risques importants de pollution des sols et de l’air, ON INSTALLE UNE ECOLE DE 8 CLASSES ET 200 ELEVES ! On ne sait même pas si une carte scolaire sera créée ! On sait qu’il n’y aura pas de cantine, juste une aire de restauration avec des plats préparés la veille et acheminés en liaison froide, car équiper une école d’une cantine revient trop cher ! On minimise les coûts et on maximise l’inconfort de nos enfants ! Mais l’amateurisme ne s’arrête pas là, on annonce fièrement un coût de 3.870 millions d’Euros, il faut ajouter LA MAITRISE D’ŒUVRE, ce montant a été oublié ! Que dire de ce site magnifique que tout maire écologiste aurait défendu bec et ongles, et ces arbres remarquables ? Peu m’importe, je ne m’en émeus pas beaucoup aurait-il pu dire ! Nous avons besoin d’une nouvelle école mais ailleurs que Feydeau, nous resterons vigilants et actifs car ce projet est imprécis et irréalisable sur ce site ! Artigues l’avenir ensemble !


 LISTE POUR ARTIGUES 
Écologiste et social avez-vous dit ?
Lors des derniers conseils, nous avons demandé de l’indulgence pour les familles en difficultés qui reçoivent 2 factures de cantine par mois et des avis d’huissier suite à un souci de logiciel. 
Réponse du maire : « les gens doivent gérer en « bon père de famille » et mettre l’argent de côté… »
Nous avons voté la gratuité du bus scolaire pour la prochaine rentrée, et nous avons demandé d’aller plus loin en incluant le bus des collégiens, soit moins de 7500€.
Réponse : NON, on ne peut pas tout faire, nous verrons dans 6 ans !
Nous avons demandé un moratoire sur la 5G ainsi qu’une mesure d’ondes sur le site de la future école (où des arbres seront coupés), la tour TDF étant très proche, réponse :
« Heureusement que personne n’a fait de moratoire lors de l’arrivée de l’électricité » !
Le maire a annoncé le désengagement dans les tontes de lotissements sous couvert d’écologie, mais ce n’est bien sûr que par économie puisque rien n’est proposé.
Les lotissements vont payer plus de cotisations pour y pallier.
Il ne suffit donc pas de mettre du vert partout pour être écologiste, nous en avons donc la démonstration !!!
JC. COLOMBO & C. BONIFACE
pourartigues@gmail.com


 

Tribunes libres - Avril / Mai / Juin 2021


 GROUPE MAJORITAIRE 

Après 6 ans d’immobilisme, sans aucun investissement, des bâtiments non entretenus ni mis aux normes, des factures de chauffage non payées ni provisionnées pendant deux ans, il était temps de redonner du dynamisme à notre commune, créer du lien et investir dans la rénovation, la protection et la valorisation de notre patrimoine bâti et naturel.
Pour cela, en respectant les normes environnementales, nous nous sommes pleinement engagés depuis le début : 
- dans la rénovation thermique de la médiathèque et du gymnase,
- dans les études préalables du prochain groupe scolaire du quartier Feydeau,
- dans la rénovation du centre bourg avec l’installation de la police municipale dans des locaux trop longtemps désaffectés de l’ancienne école Bel Air, avec l’étude de la future résidence intergénérationnelle, l’installation de la halle, l’aménagement du parc et la rénovation de son groupe scolaire, avec une nouvelle utilisation de la maison éco-citoyenne.
Une commune accueillante et bienveillante doit investir pour répondre aux besoins et au mieux-être de ses habitants dans le respect de la diversité. C’est la voie dans laquelle nous nous engageons résolument.
Corine Lesbats


 LISTE ARTIGUES L'AVENIR ENSEMBLE 

Vous empruntez 4 millions grâce au Maire !
Lors du dernier conseil municipal du 8 mars, Le Maire a présenté les orientations budgétaires pour 2021. Au-delà du volume de chiffres présentés et des effets d’annonce, il est très regrettable de constater que les engagements financiers ne s’opèrent pas sur les 5 prochaines années ! En effet, aucun projet n’est associé à un plan quinquennal et aucune projection ne fut présentée, seul une avalanche de chiffres positionnés ici et là sans prendre en compte une attribution logique : un projet = un budget ! Cette vision passéiste des investissements de la commune témoigne du peu de sérieux dans la gestion des finances publiques. Le Maire va recourir à l’emprunt à hauteur de 4 millions d’euros car les taux sont bas et sans savoir pourquoi ! A noter, que le bas de laine est supérieur à 3.8 millions d’euros ! Si on emprunte, c’est que des dépenses sont prévues, mais pour quels projets, quels montants ! Aujourd’hui, les taux sont bas donc j’emprunte ! Tout cela dénote d’une absence de vision certaine, traduit un manque d’ambition et de savoir-faire. Où est le sérieux que l’on attend d’une majorité ? Artigueslavenirensemble33@gmail.com


 LISTE POUR ARTIGUES 

«J’fais confiance aux électeurs » 
Lors de la campagne le Maire et son équipe ont hurlé contre le budget de Madame Jacquet, ils l’ont finalement voté quelques semaines plus tard sans sourciller ! 
Braillant contre la dette, ils annoncent un emprunt de 4 millions d’€ sans projet juste parce que les taux sont bas… 
Jurant que le budget du CCAS était trop bas, ils ne l’augmentent pas. 
Dénonçant la dangerosité des billes de pneus sur le stade, ils souhaitent  le garder tel-quel. 
Ils ont refusé de voter des règles rendant la vie politique plus éthique ( divulgation du montant des indemnités de élus, montant total des rémunérations du maire, suppression des indemnités des élus trop absents aux réunions sans motif légitime….). 
Après une campagne électorale très verte, voici venu le temps de la ville grise, morne, sans saveur et des élus qui retournent leur veste... « mais toujours du bon côté. » 
Vite, vite Mr le Maire au travail !!!
J-Christophe COLOMBO & Caroline BONIFACE
pourartigues@gmail.com


Tribunes libres - Janvier / Février / Mars 2021


 GROUPE MAJORITAIRE 

L’année 2020 a été marquée par les périodes difficiles des confinements mais aussi par la solidarité, envers le personnel soignant, les personnes âgées, isolées. Artigues n’a pas failli à ce constat par un effort général : agents, écoles, crèches, restaurant scolaire, CCAS ont su s’adapter. Le CCAS, l’épicerie solidaire et les bénévoles par les contacts téléphoniques vers les plus précaires ont pu mesurer les fragilités sociales et psychologiques. Un Noël solidaire a été offert aux familles victimes de violence du Campus Atlantica par une collecte de jouets réalisée grâce à la générosité des familles et écoles artiguaises. Les élus de la majorité ont distribué des colis gourmands pour le Noël des aînés avec de chaleureux échanges. Nos efforts ne s’arrêteront pas là car le nombre de précaires augmente de façon inquiétante, d’où une communication spécifique (affiches et cartables des écoliers) pour repérer les personnes en difficulté. 2021 verra la poursuite de ces actions. Le réseau de bénévoles doit encore être renforcé et structuré. La lutte contre la précarité énergétique, le numérique et le soutien auprès de vous seront nos objectifs majeurs. Claire Winter


 LISTE ARTIGUES L'AVENIR ENSEMBLE 

Entre amateurisme et incohérence ! La majorité municipale (élue à sa plus grande surprise avec 21 voix d’avance) est en place depuis 6 mois : bilan de son action et des premières décisions prises. Pour un grand nombre d’artiguais, ce bilan peut se résumer en 2 mots : amateurisme et incohérence. Amateurisme, quand on voit les installations récurrentes des gens du voyage ou les envahissements répétés de la plaine des sports, alors même que l’élu d’astreinte avait été averti. Erreurs dans les délibérations, fermeture précipitée de l’accueil périscolaire, éclairage public défaillant, élus absents lors d’évènements sensibles en sont d’autres illustrations. Incohérence, en critiquant tout ce qui a été fait par la municipalité précédente et en s’entêtant dans des projets dénués de bon sens (école à Feydeau…) Comptez sur nous pour vous tenir informé et défendre vos intérêts. Nous vous souhaitons une excellente année 2021, qui sera, nous l’espérons tous, la fin de l’épidémie et le retour à une vie normale. Prenez soin de vous et de vos proches ! Artigues L’Avenir Ensemble. Thomas Teyssier - William André - Claude Dauvillier - Claire Ryckbosh - Mathieu Chollet - Naïma Selhi


 LISTE POUR ARTIGUES 

Six mois après les élections, force est de constater l’absence d’ambitions et de changement. La majorité n’a pas réussi à établir un budget pour 2021 et ne propose aucun investissement avant le 2eme trimestre 2021. Six mois sans inspiration. Tout comme l’ancienne municipalité, elle se contente de commander des études afin d’identifier les besoins de la commune et des administrés. La prochaine durera 44 mois ! Six mois que nous avons demandé au maire son engagement sur les 30 propositions d’Anticor pour une commune plus éthique, requête sans réponse. Six mois que nous voyons l’augmentation des incivilités avec les dépôts d’ordures sauvages, l’augmentation des dégradations et des cambriolages sans aucune réaction. Mais l’année 2020 a surtout été particulièrement difficile : la COVID-19 a bouleversé notre quotidien et a plongé des foyers et des entreprises dans des difficultés économiques. Nous faisons le vœu que l’année 2021 soit celle de l’espoir, l’espoir de venir à bout de cette maladie, espoir de pouvoir reprendre une vie normale Nous vous souhaitons une Bonne Année et une bonne santé à vous et à vos proches. Caroline Boniface et Jean-Christophe Colombo


 

Tribunes libres - Septembre / Octobre / Novembre 2020


 GROUPE MAJORITAIRE 

Merci  d’avoir fait confiance à l’équipe d’Alain Garnier. Nous sommes persuadés que celles et ceux qui ont fait les choix d’autres modèles et les abstentionnistes nous rejoindront très vite. La crise sanitaire récente confirme que l’écologie solidaire est la piste à construire  pour l’avenir de nos enfants et de nos petits enfants. Hier, cette idée semblait une utopie. Aujourd’hui, elle s’inscrit dans la réalité de nos vies. Le projet ambitieux porté par l’équipe d’Alain Garnier est d’infuser  progressivement cette utopie dans notre quotidien. Un projet citoyen est porteur de sens  dans un cadre non négociable de valeurs partagées de Liberté, d’Egalité, de Fraternité, de Démocratie, de Laïcité. La démocratie : c’est la liberté d’expression  qui  permet  aux oppositions de s’exprimer dans le magazine avec le même nombre de mots  que la majorité.  C’est consulter la population pour décider. Avant ce n’était pas le cas. Merci au personnel municipal de nous accompagner dans la prise en main de la mairie.
Bertrand Naud pour Artigues j’Aime 2020.


 LISTE ARTIGUES L'AVENIR ENSEMBLE 

Nous souhaitons tout d’abord remercier les Artiguaises et les Artiguais qui se sont déplacés pour le second tour des élections municipales, et particulièrement celles et ceux qui nous ont témoigné leur confiance. Le résultat a fait apparaître un écart de 0.7 % entre les 2 listes principales, soit 21 voix seulement ! Seulement la moitié des électeurs se sont exprimés lors de ce second tour : ce fut la victoire de l’abstention et non celle des idées. Bien que nous soyons en minorité, le 1er conseil municipal a marqué le début d’un engagement légitime que nous avons souhaité : celui d’être élus pour servir Artigues. Nous mènerons notre mandat de façon sérieuse et respectueuse et prendrons toute notre place au sein de cette assemblée. Nous serons force de propositions et nous incarnerons l’alternative. Pour les 6 années à venir, nous garderons notre ligne de conduite grâce à notre expérience accumulée, celle qui nous amène à être tout autant constructifs que vigilants pour œuvrer dans l’intérêt général, soucieux du cadre de vie et du bien-être des Artiguais(e)s.
Claude Dauvillier, Thomas Teyssier, Naïma Sehli, Mathieu Chollet, Claire Ryckbosch, William André-Lebesgue


 LISTE POUR ARTIGUES 

Nous remercions les Artiguaises et les Artiguais nous ayant soutenus. Un mandat commence avec une nouvelle majorité. Nous avons échappé à la destruction d’un parc. Mais nous devons rester attentifs à la conservation des espaces verts et à l’artificialisation des sols. Le parc Feydeau ne doit pas lui non plus être sacrifié. Une école ne peut se faire qu’en concertation avec la population. Quelle déception également de voir la nouvelle majorité présenter un budget écrit par l’équipe sortante. Budget sans aucune ambition. Même les tarifs du cours Feydeau et les tranches de calculs restent inchangés, à la veille de la rentrée scolaire le signal aurait pu être fort. Il en est de même pour le ramassage scolaire qui fut annoncé gratuit pendant la campagne mais ne l’est plus. Comme nous l’avons déjà déclaré, nous saurons être une opposition constructive mais nous saurons également montrer du doigt les incohérences et inactions.
Nous vous souhaitons une bonne rentrée et surtout prenez soin de vous et de vos proches.
Caroline Boniface et Jean-Christophe Colombo